dimanche 28 décembre 2014

12 contrats emplois d’avenir signés le 14 mars 2013

12-contrats-emplois-avenir-signes-le-14-mars-2013
C’est en présence de Monsieur Pierre CASTOLDI, Sous-préfet de l’arrondissement d’Arles, de Monsieur Hervé SCHIAVETTI, maire d’Arles et Président du Conseil de surveillance du Centre Hospitalier, de Monsieur Maurice SAMBAIN, Président de la mission locale du Delta, des membres du Conseil de surveillance et du Président de la Commission Médicale d'Etablissement que Laurent DONADILLE a signé avec douze jeunes futurs professionnels leur contrat emploi d’avenir le jeudi 14 mars 2013.

Les emplois d’avenir ont été créés dans le secteur non marchand pour des activités ayant une utilité sociale avérée.

Ils ont pour ambition d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

Ils s’accompagnent d’une obligation de formation, durant les 3 années du contrat afin de professionnaliser les agents concernés et leur donner de réelles chances d’insertion professionnelle.
Monsieur le Sous-préfet a fait valoir toute l’importance de l’équation « Emploi + Formation = Avenir ».

Pour leur part, Messieurs SCHIAVETTI et SAMBAIN ont souhaité que les jeunes recrutés trouvent ainsi une place durable dans le monde du travail.

Parmi les 12 jeunes recrutés avec l’aide de la mission locale du Delta dont la moyenne d’âge est de 22 ans, 6 résidents en Arles, 3 à Tarascon et 3 dans des communes proches : Saint-Rémy-de-Provence, Saint Etienne du Grès et Fontvieille.

Les affectations des 12 nouveaux venus se répartissent de la manière suivante :

  • 9 seront affectés au sein des EHPAD pour assurer des missions d’hygiène et de propreté tout en prodiguant sous le contrôle du cadre, une aide aux soins des résidents.
  • 3 rejoindront le service intérieur pour contribuer aux missions d’hygiène et de manutention.
 
Quant au directeur, il a fait part de la réelle opportunité qu’offrait ce dispositif pour des jeunes trop longtemps écartés du marché de l’emploi.

En sa qualité d’employeur, il a également souligné l’intérêt de l’établissement pour ces nouveaux emplois qui permettront à la fois de  renforcer la qualité des prestations de maintenance et d’entretien des locaux recevant les usagers tout en réduisant très significativement les charges d’intérim, coûteuses et pas toujours adaptées aux besoins de l’institution.

Tous se sont par ailleurs félicités de l’accompagnement financier de l’Etat à hauteur de 75% des coûts bruts salariaux et ont formulé des vœux sur la réussite de chacun aux différents postes qui leur seront confiés dès le 2 avril prochain.

Chaque jeune bénéficiera d’un tutorat par l’encadrement et recevra des apports en formation.
 
En accord avec la mission locale et les jeunes concernés, l’établissement a en effet privilégié des formations à forte valeur professionnelle ajoutée telles que la préparation au concours d’entrée à l’IFAS pour l’obtention du diplôme d’Etat d’aide-soignant, l’obtention d’un diplôme de niveau 5 par la Validation des Acquis de l’Expérience (CAP maintenance et entretien des locaux) ou l’acquisition de qualifications professionnelles  telles que le CACES (Certificat d’Aptitude à la conduite en sécurité d’Engins de Manutention).
 
Laurent DONADILLE a rappelé, en conclusion, le rôle essentiel joué en amont de ces signatures par la Direction des ressources humaines de l’établissement et par la mission locale pour l’emploi du Delta.